Dimanche 22 Mai 2016, 11h00-20h00, 2/4/5/8 euros
L'Effervescent 2
festival

Martine Altenburger
La violoncelliste Martine Altenburger (ensemble ]h[iatus, festival Le Bruit de la Musique) nous a concocté un programme contemporain avec des pièces écrites & improvisées. On y croisera Les Études Boréales de John Cage, Kottos de Iannis Xenakis, Pression de Helmut Lachenmann, Fonctionnement de Vinko Globokar et des improvisations. Virtuosité, performance et dissonances garanties !
https://www.youtube.com/watch?v=jCbpXrsVhhI

Sophie Agnel
Pour son premier concert au 102, la pianiste improvisatrice Sophie Agnel a accepté de jouer le jeu de la destruction sur un piano droit, ruiné et abandonné, au bord de la mort. Comme dans un hommage à un événement Fluxus de 1962, le piano sera soumis aux pires tortures électriques pour disparaître à jamais.
http://sophieagnel.free.fr

“Jajouka, quelque chose de bon vient vers toi”
Film d’ Éric & Marc Hurtado, 2012, France/Maroc, 1h02, couleur, Super 16 mm – projection DVD
À Jajouka, au Maroc, nous est racontée la naissance mythique de la musique, et sa perpétuation aujourd’hui. « En brefs tableaux stylisés, un conte archaïque ouvre le fi lm pour revenir sur la création divine de la musique. Le mythe se prolonge dans un univers aux dimensions sacrées où il est diffi cile de départager le fantastique légendaire de sa perpétuation actuelle. Où est-on ? Dans le Rif marocain, à Jajouka, village où sont célébrés depuis plus de deux mille ans, en musique et en danse, des rites de fertilité présidés par Bou-Jeloud, “le Père des Peaux”, version locale du dieu Pan. » JPR. / FIDMarseille 2012
https://www.youtube.com/watch?v=f3LEuhJC4Dw

Parcours d’écoute
L’idée est de construire le cadre pour une dérive sonore dans les murs et le jardin du 102. Une diffusion via haut-parleurs ou émetteur radio à vivre en mouvement et avec également certaines stations fixes. Un paysage étendu, un bestiaire inouï, de la radioactivité, des zones dangereuses, des ondes électromagnétiques,

Jérôme Fino
Né en 1981, Jérôme Fino est un artiste vidéaste. Il filme et travaille en collaboration avec d’autres artistes. Sa pratique interroge l’espace public et l’espace sonore par différentes approches, intrusives, activistes ou encore contemplatives.
Ses vidéos sont visibles durant tout le festival.