Dimanche 18 Mars 2012, 17h, prix libre
Bruit de la bande
Rendez-vous d’écoute

Comment se raconte-t-on, et s’entend-on se raconter ? Deux pièces sonores qui s’opposent, et brouillent les frontières entre la réalité et le fantasme.

Je suis Frédéric de Damien Magnette [Belgique / 2010 / 38’34].
Frédéric se raconte et se livre. Il s’enregistre seul dans sa chambre et nous parle, il glane des sons à droite à gauche, une cafetière, une émission de télé, son père... On le suit à travers son quotidien si particulier d’une personne dite mentalement déficiente. Il questionne implicitement notre société, notre réalité, notre « normalité » à travers son regard et sa différence.

Personnologue de Sebastian Dicenaire [Belgique / 2009 / 20’00].
On tremble autant que l’on rit. Les personnages qui donnent leur nom aux épisodes-monologues pourraient être vous, mais pour un oui ou pour un non, un beau jour, ont sensiblement dérapé.

À partir d’un tissu déjà usé par d’autres avant lui, l’auteur tente une broderie de fiction qu’il emmène, par de constants allers-retours, tantôt vers l’absurde, tantôt vers le mystique, tantôt vers la trivialité du quotidien et nos mythes contemporains.

Avec la complicité de l’Atelier de Création Sonore Radiophonique (ACSR) de Bruxelles / www.acsr.be